Tourisme médical en Turquie : des soins de qualité à des prix abordables

Table of Contents

Le tourisme médical est un marché en pleine évolution dont la Turquie est l’un des principaux acteurs. Si vous envisagez de venir en Turquie pour vous faire traiter, le “tourisme médical en Turquie” est la solution pour vous ! Cet article abordera tout ce que vous devez savoir sur votre voyage en Turquie pour vos besoins et désirs médicaux.

Parmi les destinations les plus populaires pour le tourisme médical, on trouve la Turquie. Les principales raisons pour lesquelles les gens s’y rendent sont le prix abordable et la qualité élevée, le succès et le taux de satisfaction des procédures. Bien entendu, tout le monde a besoin d’être rassuré avant d’envisager un traitement médical dans un autre pays.

Dans cet article, nous répondrons à toutes vos questions. Tout d’abord, détaillons le système de santé turc.

Le système de santé turc, au cœur de l’action

Dans le cadre du tourisme médical, les questions de sécuritéd’accessibilité financière, de besoins, de fiabilité des médecins et du système de santé sont essentielles.

Le tourisme médical en Turquie a fait un grand pas en avant. En raison de son accessibilité et de ses bons résultats, de plus en plus de personnes préfèrent la Turquie comme destination dans le domaine du tourisme médical. Le rapport prix/service paraît même parfois invraisemblable à certains touristes. C’est compréhensible, surtout en cette période.

Lors des deux dernières décennies, le système de santé turc a évolué vers la privatisation. De ce fait, la plupart des chirurgiens ont quitté les établissements de santé publics et ont été transférés vers des hôpitaux privés à l’issue de leur mandat. Cette évolution a incité de nombreux patients étrangers à se faire opérer dans des hôpitaux privés turcs. Les prix y sont abordables et les patients obtiennent de bons résultats, voire de meilleurs.

La réforme du système de santé turc a permis de rivaliser avec d’autres pays occidentaux qui sont aussi des destinations de tourisme médical, notamment le Mexique. Les établissements de tourisme médical ont été dotés d’équipements de dernière technologie. De plus, on s’est assuré que les chirurgiens de ces hôpitaux répondaient aux exigences de qualité les plus élevées. Les hôpitaux de tourisme médical n’étaient pas les seuls à être financés dans cette équation. Des agences de tourisme médical ont également été reconnues dans le cadre de ce développement.

Les agences de tourisme médical assistent également les patients en organisant leur séjour et en mettant à leur disposition des moyens de transport à l’intérieur de la ville, des traducteurs ainsi que des logements. Ces services permettent d’éliminer tous les problèmes qui peuvent survenir lors d’un séjour de tourisme médical.

Toutes les données relatives au tourisme médical en Turquie

Conformément aux données de TURKSTAT, en 2021, environ 600 000 touristes médicaux se sont rendus en Turquie. Il ressort des données que nous avons recueillies que près de 1,5 milliard de dollars ont été consacrés à l’ensemble des opérations de chirurgie esthétique. Toutefois, diverses sources contestent l’exactitude de ces données, affirmant que les chiffres sont plus élevés. Elles indiquent que 1,2 million de touristes médicaux se sont rendus en Turquie. Ce qui fait un revenu estimé à 3,5-4 milliards de dollars.

En 2023, les chiffres devraient même franchir la barre des 3 milliards de dollars, car la Turquie gagne progressivement en popularité et en succès dans le secteur du tourisme de santé et le problème du Covid n’est plus considéré comme un obstacle.

Des hôpitaux agréés au niveau international

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les patients étrangers ont commencé à se rendre en Turquie pour leurs procédures médicales en raison de son accessibilité financière. Ce phénomène a attiré l’attention des professionnels de la santé et des prestataires. C’est ainsi que des hôpitaux municipaux destinés au tourisme médical ont été construits. Et de nombreux hôpitaux ont été accrédités par la Joint Commission International. On compte actuellement 34 hôpitaux accrédités par la JCI en Turquie.

Si vous l’ignorez, les hôpitaux certifiés par la JCI sont des hôpitaux fiables et hautement inspectés. De même, si ces derniers se trouvent en Turquie, ils ont un bon avantage. Résumons la situation comme suit : La Turquie est en plein développement sur le plan du tourisme médical et souhaite prendre de l’ampleur. Le gouvernement sélectionne donc les hôpitaux les plus fiables et, avec l’aide du ministère de la santé, leur accorde une réduction d’impôts de 50 %. Cette mesure est très attrayante pour les hôpitaux, mais seulement les meilleurs établissements peuvent en bénéficier.

En général, ces types d’hôpitaux collaborent avec des agences de tourisme médical. Ainsi, les patients n’auront aucun problème de communication et d’organisation.

un taux de réussite élevé auprès des médecins en turquie.

En Turquie, le taux de réussite et de satisfaction du tourisme médical est indéniable. Ces résultats sont rendus possibles par des médecins hautement qualifiés et des prestataires de services certifiés. Les médecins de ce secteur consacrent la quasi-totalité de leur temps à se perfectionner et à améliorer leur pratique afin d’offrir le meilleur service possible.

Qu’il s’agisse des médecins ou des agences de tourisme médical, ces derniers sont régulièrement inspectés par le ministère de la santé. Cela permet de garantir les meilleurs soins médicaux que la Turquie peut offrir. Certes, il existe malheureusement des cliniques qui essayeront de profiter de votre statut de touriste. Au moment de choisir une clinique et/ou un chirurgien, assurez-vous que ces derniers possèdent les certifications appropriées, telles que le TÜRSAB, et sont des institutions de santé certifiées. Le TÜRSAB est une licence accordée par le ministère de la Santé en Turquie. Les cliniques et les hôpitaux qui disposent de cette licence sont éligibles pour les services de tourisme médical.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire cet article qui explique pourquoi vous devriez faire confiance aux médecins turcs.

Un service de qualité à un prix abordable

D’après les données que nous avons recueillies, vous pouvez économiser jusqu’à 90 % sur les procédures médicales en Turquie par rapport aux États-Unis. À titre d’exemple, une facette dentaire coûte 200 dollars par dent en Turquie, alors que la même intervention coûte environ 2 500 dollars par dent aux États-Unis. Tout comme les traitements dentaires, les procédures cosmétiques sont également plus abordables.

D’où la question suivante : comment cela peut-il être aussi abordable ? L’économie fait des ravages dans de nombreux pays. Et actuellement, le “bon marché” peut sembler déroutant, et un peu effrayant. Parce que : ” Et si je me fais avoir ? ” C’est une inquiétude raisonnable. Clarifions les choses et permettez-nous de vous rassurer.

Pour quelle raison le tourisme médical en Turquie est-il considéré comme si accessible ?

Les frais du tourisme médical en Turquie sont abordables pour les étrangers. Et il y a plusieurs raisons à cela. L’une d’entre elles est le taux de change de la monnaie. En raison du déclin de l’économie de la Turquie, la livre turque a une valeur moindre en comparaison de celle du dollar, de la livre, du dinar, etc.

Le coût de la vie peu élevé en Turquie a également une incidence sur le prix. En effet, comparé à d’autres pays européens, la Turquie a un coût de la vie moins élevé. De cette façon, la Turquie est capable de proposer un devis plus accessible sur les procédures aux touristes médicaux.

D’autres destinations populaires de tourisme médical, telles que la Turquie, le Mexique, la Lituanie, l’Inde, etc. sont également en concurrence. Afin d’augmenter le trafic de patients du tourisme médical, tous ces pays essaient de proposer des fourchettes de prix aussi abordables que possible. Ainsi, la Turquie est avantagée par la concurrence des prix. En raison des facteurs que nous avons mentionnés ci-dessus, il est plus simple pour la Turquie d’offrir des prix raisonnables.

Dans le but de contribuer à l’augmentation du tourisme médical, la Turquie offre aux cliniques et aux hôpitaux la possibilité d’être exonérés de taxes. Les dépenses sont donc moindres car aucune taxe n’est incluse.

Tourisme médical en Turquie : les avantages d’un pack tout-en-un

Tous ces services sont inclus dans les packs de soins médicaux tout compris. À la différence des États-Unis ou du Royaume-Uni, le coût final ne laisse pas de côté les frais liés au personnel médical et aux installations médicales, aux outils et aux autres procédures. La totalité des frais est incluse dans le forfait au moment de la remise du devis. Autrement dit, les patients ne risquent pas d’être surpris par des coûts dissimulés. N’oubliez pas non plus que lorsque vous achetez un forfait tout-en-un, les frais baissent de façon spectaculaire.

Le voyage est ainsi facilité et rendu beaucoup plus paisible. Inutile de vous stresser, on s’occupera bien de vous, on pensera à votre hébergement et même à votre transport.

Il est possible, si le patient le souhaite, de bénéficier de services supplémentaires, tels que des activités touristiques et/ou un transport VIP. Les frais de ces services seront ajoutés au forfait tout compris.

Qu’est-ce qui est compris dans les forfaits tout inclus ?

  • Les transports
  • La consultation
  • Le travail de laboratoire
  • L’anesthésie locale et/ou générale
  • L’Intervention chirurgicale
  • Les chirurgiens, les anesthésistes et les infirmiers
  • Les frais d’installation
  • Les médicaments et les produits prescrits
  • Les rendez-vous de suivi

Que dois-je savoir pour mon séjour en Turquie ?

Avant de vous rendre en Turquie pour votre séjour médical, vous aurez besoin de tous les renseignements nécessaires. De A à Z, sans aucune exception. Il est nécessaire de savoir ce dont vous avez besoin pour accéder à la Turquie, combien de temps vous devez rester pour bénéficier de tous les jours de congé dont vous avez besoin ou, si vous êtes étudiant, quand vous rendre en Turquie.

Les réglementations adoptées ces dernières années ont permis aux citoyens européens et à certains autres pays d’être dispensés de visa pour se rendre en Turquie pour une durée maximale de 90 jours. Cette mesure a également permis d’augmenter le trafic du tourisme médical en Turquie. Cependant, si vous n’êtes pas un citoyen des pays mentionnés, vous devez obtenir un visa médical pour entrer en Turquie.

1- Est-il facile d’obtenir un visa pour la Turquie ?

Oui, tout à fait. Bien entendu, comme dans tout autre pays où vous envisagez de vous rendre, vous aurez besoin de certains documents pour votre séjour. Ceux-ci seront cruciaux pour votre voyage. Examinons les documents dont vous aurez besoin pour entrer en Turquie :

  • Assurez-vous que vos documents de voyage et/ou votre passeport sont en cours de validité pour une période de 6 mois à compter de votre date d’arrivée en Turquie.
  • L’entrée en Turquie ne requiert pas de visa pour les citoyens européens, à la seule condition qu’ils ne restent pas plus de 90 jours. Si vous envisagez de prolonger votre séjour en Turquie au-delà de 90 jours, vous devrez vous procurer un visa de résidence.
  • Il vous faudra également des cachets d’entrée et de sortie pour accéder à la Turquie et en sortir.

Le site Web du ministère turc des affaires étrangères contient de plus amples informations sur les différents pays, la citoyenneté, les conditions d’entrée et les demandes de visa électronique.

De quoi les citoyens non européens ont-ils besoin ?

Les détenteurs d’un passeport ordinaire ont besoin d’un visa pour accéder au territoire turc. Il vous suffit de vous rendre à l’ambassade de Turquie dans votre pays pour demander un visa médical. Le visa médical est valable de 30 à 90 jours. À l’instar des citoyens européens et des personnes originaires de pays exemptés de visa, si votre séjour en Turquie doit dépasser 90 jours, vous devez vous procurer un visa de résidence. Pour demander un visa électronique, vous pouvez aussi vous connecter sur le site du ministère turc des affaires étrangères. Le site web vous permet également de vérifier les autres conditions requises pour entrer en Turquie depuis votre pays.

2- Combien de temps dois-je rester en Turquie ?

La durée de votre séjour en Turquie est déterminée en fonction de l’intervention que vous souhaitez effectuer. À titre d’exemple, si vous prévoyez de procéder à une liposuccion en Turquie, il est préférable de rester 7 jours. Si la chirurgie esthétique est plus compliquée et plus invasive, vous devrez peut-être rester un peu plus longtemps en Turquie. En effet, les premiers jours post-opératoires sont essentiels pour la surveillance, au cas où des complications surviendraient. Ainsi, il est possible de les prévenir ou de les traiter plus rapidement.

Voyager en Turquie : l’anxiété n’est pas autorisée !

D’une manière générale, la Turquie est un pays sécurisé. L’indice de criminalité est faible, soit 39,62 pour 100 000 habitants. Au Mexique, ce chiffre est de 58, et de 46 au Royaume-Uni. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faut renoncer à toute prudence. Il existe d’autres choses que vous pouvez expérimenter. Comme les pièges à touristes dans les taxis, les vols à la tire et le harcèlement. C’est pour cette raison que la police prend des précautions supplémentaires afin d’éviter que ces situations ne se produisent, dans l’intérêt de la sécurité du tourisme en Turquie et, bien sûr, de la sécurité des citoyens. Vous pouvez éviter ces situations en évitant certaines zones, en adoptant les précautions qui s’imposent et en effectuant les recherches appropriées.

La Turquie est-elle un pays sans danger pour les touristes ?

Oui, ça l’est. Bien que la Turquie ait un faible taux de criminalité, les vols à la tire et autres délits mineurs sont des phénomènes courants dans le monde en général. Et hélas, ce n’est pas tout. Voici quelques-unes des précautions que tout touriste sain devrait prendre :

  • Ne transportez que le strict nécessaire lorsque vous êtes dans des zones touristiques. Essayez de ne pas garder d’objets de valeur sur vous. Gardez vos objets essentiels, comme l’argent et le téléphone, près de vous à tout moment. Les sacs banane ne sont pas tous nuls. Ils sont très pratiques et sécurisants.
  • S’il vous est possible, servez-vous des applications de navigation pour vous assurer que votre chauffeur de taxi ne vous fait pas tourner en rond pour gagner plus d’argent.
  • Si vous ne disposez pas de services de données mobiles, la majorité des cafés en Turquie fournissent un service Wi-Fi. Servez-vous-en pour vérifier votre itinéraire sur une carte. Certaines applications peuvent aussi vous faciliter l’utilisation des transports en commun en vous indiquant quel bus ou autre moyen de transport public vous devez emprunter pour atteindre votre destination.
  • Tâchez d’éviter les zones très fréquentées. Les zones surfréquentées sont en fait des paradis pour les pickpockets. Gardez votre sac banane en sécurité.
  • Veillez à garder votre passeport et votre carte d’identité en permanence sur vous. En effet, il est possible que la police veuille vous inspecter par mesure de précaution.
  • Si vous souffrez de problèmes de santé ou que vous avez récemment eu recours à la chirurgie plastique, munissez-vous des documents nécessaires à présenter à votre médecin pour un examen et/ou une consultation appropriés.
  • La Turquie abrite un grand nombre de chiens et de chats errants. Comme la plupart des Turcs les nourrissent et les adorent, ils sont généralement amicaux. Mais il arrive malheureusement que certains d’entre eux soient mal traités ou ne soient pas correctement vaccinés. Si un chien ou un chat errant manifeste des comportements agressifs, restez calme. Si vous êtes attaqué par un de ces animaux, rendez-vous immédiatement à l’hôpital car ils peuvent avoir la rage.

References

(1) From Rep. of Turkey Ministry of Foreign Affairs. Republic of Turkey Ministry of Foreign Affairs. Link

(2) Türkiye İstatistik Kurumu (TÜİK). Link

(3) Pirzada N. The Expansion of Turkey’s Medical Tourism Industry. Voices in Bioethics. 2022;8. doi:10.52214/vib.v8i.9894 Link

(4) Ozan-Rafferty ME, Johnson JA, Shah GH, Kursun A. In the Words of the Medical Tourist: An Analysis of Internet Narratives by Health Travelers to Turkey. Journal of Medical Internet Research. 2014;16(2):e2694. doi:10.2196/jmir.2694 Link

(5) Ozan-Rafferty ME, Johnson JA, Shah GH, Kursun A. In the Words of the Medical Tourist: An Analysis of Internet Narratives by Health Travelers to Turkey. Journal of Medical Internet Research. 2014;16(2):e2694. doi:10.2196/jmir.2694 Link

(6) Uygun M. An evaluation of Turkey’s health tourism policies using a social network analysis approach. The International Journal of Health Planning and Management. 2021;37(2):804-823. doi:10.1002/hpm.3362 Link

(7) Jointcommissioninternational.org. Published 2021. https://www.jointcommissioninternational.org/about-jci/accredited-organizations/#f:_Facet_Country=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Search
dentfix clinic: dental implants, veneers, crowns and hollywood smile

CONTACT US

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.